Posts Tagged ‘Koby Abberton’

Championnat du Monde de Tow-in, Punto de Lobos, Pichilemu – Chili

novembre 4, 2008

Pichilemu, sexta region, Chile à 3h 30 au sud de Santiago est un village « surf » comme peuvent l’être Hossegor ou Raglan en NZ. Si on y danse avec plaisir la cueca, la danse traditionnelle chilienne, on l’aime surtout pour son spot de renommée mondial « Punto de Lobos », pointbreak plus que consistant qui tient des houles énormisssimes. Voilà la vidéo de mon petit séjour sur place.

C’est l’endroit avec Iquique et Arica (région du nord) à surfer au Chili.. Le problème est qu’entre Arica et Pichilemu c’est plus de 30 heures de bus…

Los Moros a Punto de Lobos

Bref Le spot accueillait cette semaine une étape du tour des championnat du monde de tow-in. Et ca faisait bien longtemps que tout le monde attendait le call pour cette compéte car pour la petite histoire, la waiting period de 6 mois a été rallongée jusqu’à la fin du mois d’octobre faute de houles dantesques.

Ryan Hipwood

Pour une telle compétition, les organisateurs, pendant que les fifres vénérés du mythique Royal Barrique Contest cherchent du tube, étudient tout possibilité de tempète et d’ énormes swells qui peuvent se présenter. Ainsi en début de semaines sonna l’ alerte et les riders des 4 coins du monde se rendirent aux pays des empanadas et de la Crystal abjecte ( biere du pays).

tableau Bis

Et dans ce lot de riders, des grands noms du surf comme Mr Koby Abberton surfeur bastonneur veritable icône du surf tant par son histoire que par son niveau, Nathan fletcher, Chuck Paterson, Taylor Fox, Ian Walsh North Shore local connu pour charger comme un lard, et qu’on peut voir se mettre des barrique a Jaws voir vidéo, Danilo Couto, l’homme au gros barrel a pipeline second reef voir vidéo , Grant « Twiggy » Baker, le sud africain sacré à Mavericks en 2006 que vous pouvez voir à l’oeuvre ici, ou encore le local Daniel Medina qui connaît bien sa vague de Punto de Lobos car c’est grâce à elle qu’il a pu raflé le XXL Billabong Paddle in en 2006 et les 35000 dolars de prix et qui lui permirent de s’acheter un terrain en face de la vague.

Koby Abberton, détendu
Enfin pour tout dire l’event a été un peu pris de cours, car les prévisions pour la semaine de la dernière chance n’était pas si satisfaisante que cela pour un event de cette stature. Pourquoi avoir attendu le dernier moment, alors que de gros swells hivernaux s’étaient présentés, mmmm peut être pour toucher un peu plus de monde qu’en pleine hiver… ? Finalement le swell est bien rentrée mercredi pour la journée d’entrainement, puis l’event s’est déroulé les deux jours suivant dans des vagues atteignant leur paroxisme vendredi.
Du gros spectacle sous la brume et le froid de Punto de Lobos, un spot qui vous fait glace le dos quand les vagues atteignent plus de 8 metres comme ce fut le cas vendredi., et qu’il faut passer la section critiques des Moros … voir video de l’event.

Everaldo Texeira

Résultats:
La compétition se déroulait en équipe de deux. La victoire revient logiquement à la paire australienne Koby Abberton/ Ryan Hipwood devançant les brésiliens Danilo Couto et Rodrigo Resende.
Voici quelques photos que j’ai prises vendredi (mettre le curseur dessus pour voir la légende).



tableau

Le duo australien vainqueur

Second mais heureux

Les 4 equipes finalistes

le duo brésilien Sylvio Mascusi et Edilson Assuncion

Mark Viss

Publicités