Archive for février 2014

Mick Fanning vs Kelly Slater – qui méritait le titre ?

février 1, 2014

Le championnat du monde de surf 2013 ce sera joué d’un souffle entre Mick Fanning, vainqueur, et Kelly Slater, second.

Est-ce la bonne personne qui soulevé la coupe ??? Photo © ASP / Cestari

Est-ce la bonne personne qui soulevé la coupe ??? Photo © ASP / Cestari

Nous revenons dans cet article sur les faits marquants (de manière totalement objective) de cette année 2013 sur l’ASP World Tour, qui ont construit la victoire de Mick.

Avant de continuer :

Si la réponse aux questions suivantes est non, vous pouvez d’ores et déjà abandonner la lecture de cet article et partir sur quelque chose de plus digeste comme la vidéo du Royal Barrique 2013 :

  • Est-ce qu’il vous arrive de vous coucher après 23h pour suivre un live de compét de surf ?
  • Avez-vous déjà jonglé entre un live webcast et votre boîte email au boulot ?
  • Associez-vous le terme JT à un grand guignol décoré d’une chemise à fleurs ?
  • Vous arrive-t-il de pester contre un heat analyser car les « icônes » sont en décalage par rapport aux vagues ?
JJF toujours poli.. Un sourire forcé pour JT Photo: ASP/Kirstin

JJF toujours poli.. Un sourire forcé pour JT
Photo: ASP/Kirstin

Si la réponse est oui, bienvenue dans la grande analyse du titre de championnat du monde de surf 2013. Nous rêvions d’un dernier titre pour le plus grand surfeur de tous les temps, Kelly Slater, mais les conditions à réunir pour une victoire étaient extrêmement peu probables :

  • une victoire de Kelly Slater au Pipe Masters, et rien d’autre
  • une défaite de Mick Fanning en quart ou avant

Mick remporte bien le 4ème titre mondial de sa carrière, mais il sera passé pour cela par une victoire des plus serrées contre Yadin Nicol en quart de finales et une interférence des moins fair play en round 5 pour éviter John John en quart (ndlr : qui l’a ensuite proprement démoli en demi-finales). Un titre acquis grâce à un scénario incroyable à Pipe (une fois de plus) mais un titre qui laisse un goût amer pour beaucoup d’amoureux du surf.

Cela nous a motivé pour revoir toutes les séries serrées de la saison pour Kelly et Mick et voir à quel(s) moment(s) le titre s’est joué.

Shot de Mick à Kirra par Kelly... Toujours plus profond dans le tube :)

Shot de Mick à Kirra par Kelly… Toujours le plus profond dans les tubes 🙂

Le fait intéressant :

Kelly aura rencontré Mick deux fois, et les deux fois il a gagné, à Snappers en demi puis à Fiji en finale.

Ci-dessous, vous retrouverez le détail, de toutes les séries de Mick et Kelly gagnées ou perdues par moins de 2 points. Puis, en fin d’article, un tableau récapitulatif.

Les séries « serrées » de Mick :

Event : Banzaï Pipeline

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : CJ Hobgood
  • Scores de Mick Fanning : 9,50 + 2,50 = 12,00
  • Scores de l’adversaire : 6,83 + 3,67 = 10,50

Commentaire de la rédaction :
Fanning gagne la série avec un seul tube sorti. Le 2,50 étant un joli closier (« suicide close out » pour le commentateur). A 1min30 de la fin de la série, il a besoin d’un 8.00 et sort cette vague. La victoire n’est pas volée quand on regarde le 8,60 de Julian sur une vague moins grosse, avec moins de souffle. Cela dit, pour moi, Mick est vraiment surnoté, comme Julian d’ailleurs quand on voit celle de Zietz qui score un 7,77

Verdict de la rédaction : Mick mérite de passer !

Event : Banzaï Pipeline

  • Stade de la compétition : Quart de finale
  • Adversaire : Yadin Nicol
  • Scores de Mick Fanning : 9,70 + 7,33 = 17,03
  • Scores de l’adversaire : 9,33 + 7,57 = 16,90

Commentaire de la rédaction :
Le fait que Mick soit le premier à tuber Backdoor ce jour-là l’aide beaucoup à mon avis. Yadin ne score que 0,20 points de plus sur sa deuxième vague à Pipe et peut être qu’il méritait mieux.
Ensuite, à 1min40 de la fin, il a besoin d’un 9,57 quand il prend son meilleur score : 9,70. Si on compare avec son 9,50 du round 5, il mérite le 9,70, mais quand on compare au 9,33 de Yadin c’est plus compliqué. Le « head judge » Richard Porta dira qu’il était extrêmement difficile de départager le 9,33 du 9,70, en expliquant que l’écart vient du bottom de Mick. Beaucoup critiquent ce choix en disant que Pipe n’est pas une vague sur laquelle on fait des bottom, et que techniquement c’était plus dur pour Yadin…

Verdict de la rédaction : Mick ne mérite pas de passer !

« Richie Porta calling Micks bottom turn the difference between his wave and Yadins was an insult to anyone with a brain… » Anonymous

bobby-martinez-instagram

Bobby et l’Asp une histoire d’amour

Sunny salue la perf de Slate

Sunny salue la perf de Slate


Event : Peniche

  • Stade de la compétition : Round 4
  • Adversaire : JJ Florence et Matt Wilkinson
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 6,07 + 5,93 = 12
  • Scores de l’adversaire : 6,53 + 5,17 = 11,70

Commentaire de la rédaction :
Sur cette série Mick a deux tubes extrêmement similaires : deux droites, assez petites, les tubes sont courts et peu profonds. Le meilleur tube de JJ mérite bien un demi point de plus que ceux de Mick, car il est plus long, avec deux sections et il met quelques manœuvres derrière, mais c’est surtout son premier score, le 5,17, qui selon moi pose problème car la vague est grosse et il y a une bonne variation avec un joli turn et un petit tube. Je pense que cela méritait plus.

Verdict de la rédaction : Mick ne mérite pas de passer

Event : Peniche

  • Stade de la compétition : Quart de finale
  • Adversaire : Kaï Otton
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 5,33 + 4,10 = 9,43
  • Scores de l’adversaire : 6,67 + 3,33 = 10

Commentaire de la rédaction Le heat analyser est décalé, du coup nous n’avons pu analyser la série qu’à travers le heat recap. Il n’y a pas de doute sur cette série même si les scores sont serrés. Kaï Otton a de loin la meilleure vague de la série, et ensuite, sur les deuxièmes scores, on ne peut pas espérer plus d’écart en faveur de celle de Mick.

Verdict de la rédaction : il est logique que Mick ne passe pas ce tour.


Event : France

  • Stade de la compétition : Demi-finale
  • Adversaire : Joel Parkinson
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 8,70 + 7,40 = 16,10
  • Scores de l’adversaire : 8,10 + 6,93= 15,03

Commentaire de la rédaction j’avoue que c’est probablement la compétition où j’ai le moins compris le jugement. Et cette série l’illustre bien. Je n’oublie pas que nous ne sommes pas « juges » et que nous voyons forcément moins de choses que, toutefois, Fanning prend plus d’un demi-point sur chacune de ses meilleures vagues à Parko et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Les vagues sont de tailles similaires, et parko mais une manœuvre de plus sur chaque vague, il fait preuve de variété également. Cela signifie donc que l’engagement de Mick et la difficulté de ses manœuvres dépassent celles de Parkinson, mais j’en doute.
On peut également comparer le 8.70 de Mick avec le 8.77 de la demi de Medina ; deux vagues de taille similaire, la première manœuvre est légèrement en faveur de Medina je dirais, car c’est une manœuvre, pas un foam climb… Et donc tout se joue sur la deuxième manœuvre… et comment peut-on donner le même score sur leurs deuxièmes manœuvres ?

Verdict de la rédaction je ne comprends pas du tout pourquoi Mick passe

Event : France

  • Stade de la compétition : Finale
  • Adversaire : Gabriel Medina
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 8,83 + 7,83 = 16,66
  • Scores de l’adversaire : 8,50 + 6,50 = 15,00

Commentaire de la rédaction il est intéressant de reprendre le commentaire fait sur la demi-finale contre Parko. Mick semble obtenir la préférence des juges grâce à des manœuvres plus difficiles et à plus d’engagement. Les juges ont vraisemblablement sous-noté les « airs » de Medina, qui pourtant les réalise (et ce n’est pas toujours le cas) dans des sections critiques en enchaînant avec d’autres manœuvres, avant et après. J’ai trouvé la victoire de Mick très imméritée, il a les vagues les plus longues, mais ce qu’il fait dessus n’est rien en comparaison de la maîtrise et la variété de Medina. J’entends dire :

oui mais Medina saoule tout le monde avec ses airs

Peut-être, mais si Shaun White faisaient 5 hand plants sur le pipe, mêmes stylés et bien réalisés, il ne serait pas champion olympique.

Verdict de la rédaction Fanning doit perdre cette finale


Event : Trestles

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Kolohe Andino
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 6,67 + 7,77 = 15,50
  • Scores de l’adversaire : 7 + 8 = 15,00

Commentaire de la rédaction : on précisera qu’il est bien difficile d’utiliser le heat analyser de Trestles vu que les replay ne sont pas signalés et que le « live » propose deux angles différents, dur de comparer ! Ils ont d’ailleurs calmer le jeu après le round 1. Sur cette série, on a même pas la première vague de Kolohe, obligé de regarder le « heat recap » qui démarre sur la série suivante. Bref, pas contents ! Sinon, concernant l’analyse, la première vague de Kolohe est meilleure que la première de Fanning, il n’y a pas de doutes. A la vue de la manière avec laquelle les vagues backside de Michel Bourez sont notées à Trestles, j’aurais imaginé plus de différence entre les deux vagues, et ce à l’avantage de Kolohe. Par contre, sur la vague leurs meilleures vagues à tous les deux, la comparaison est difficile. Mick fait vraiment beaucoup mieux que sur sa première vague, qui est à mon avis sur-notée, mais est-ce que c’est mieux que le 8 de Kolohe… Pas sur, car Kolohe fait une grosse dernière manœuvre.

Verdict de la rédaction : Très serré


Event : Trestles

  • Stade de la compétition : Round 4
  • Adversaire : Michel Bourez
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 8,33 + 8,47 = 16,80
  • Scores de l’adversaire : 7,73 + 9,57 = 17,30

Commentaire de la rédaction : je dois avouer que je ne suis pas hyper fan de Michel Bourez backside, je trouve que sur cette série notamment, il manque de variété. Du coup, même si j’aurais tendance à contredire le choix des juges sur le 7,73 de Michel contre le 8,33 de Fanning, parce qu’il y a plus de rythme et de puissance dans la vague de Michel, je ne comprends pas pourquoi Michel score plus d’un point de plus que Mick sur leurs meilleures vagues. Pour moi il y a plus de variété sur la droite de Mick et beaucoup d’engagement.

Verdict de la rédaction : je verrais presque Mick vainqueur, et même si c’est sans élimination directe cela a de l’importance vu qu’il perd au prochain tout contre Travis Logie.

Event : Trestles

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : Travis Loggie
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 6,67 + 5,07 = 11,74
  • Scores de l’adversaire : 5,23 + 8 = 13,23

Commentaire de la rédaction : Plus je regarde les séries de Trestles plus je me dis que les juges ont fortement mis l’accent sur la capacité à enchaîné les manœuvres, sans se replacer, sans faire de pauses. Le 8 de Travis c’est 4 manœuvres « non stop », à des endroits critiques, tandis que le 6,67 de Mick compte plus de manoeuvres mais sans que celles-ci se fassent à des endroits critiques. Je me dis que sur un QS, Mick aurait peut être eu une notre plus proche de celle de Travis. Sur le deuxième score, il n’y a pas photo entre Travis et Mick, le premier doit même plus le distancer.

Verdict de la rédaction : Mick ne mérite pas de passer, mais il a vraiment qu’une vague surfée dans cette série.


Event : Teahupoo

  • Stade de la compétition : Round 3
  • Adversaire : Ian Walsh
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 7,83 + 10 = 17,83
  • Scores de l’adversaire : 9,30 + 8,30 = 17,60

Commentaire de la rédaction : Toute la série me semble un peu surnotée. ça commence avec le 7,83 de Mick, puis le 9,30 de Ian (qui, précisons-le, vaut bien 1,5 de plus que Mick). Scenario « pipelinesque » pour Mick qui trouve un 10 à la fin du heat juste après une vague de Ian (8,30). Mick avait besoin de 9,70 il prend 10 c’est pas volé car il est très profond. Incroyable série arrachée par Mick dans ce round 3 crucial pour la course au titre mondial. Ian Walsh lui a toujours été sur les bonnes vagues mais sans jamais être très profond. Mick montre déjà dans ce début de saison qu’en plus de son redoutable airgame et bagage de tricks, il faudra compter avec son mental. Peux t-on voir avec cette victoire les prémices d’une année chanceuse pour Mick ?

Verdict de la rédaction : Mick mérite de passer

Event : Teahupoo

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : Jérémy Florès
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 5,77 + 8,43 = 14,20
  • Scores de l’adversaire : 8,07 + 5,33 = 13,40

Commentaire de la rédaction : Deux 8 et deux 5 pour Mick et JFlo. le 8 de Mick est meilleur que celui de Jérémy. le 5 de Mick est meilleur que celui de Jérémy. Bon jugement ! A priori Jérémy n’aurait pas fait de doigts d’honneur cette fois, montrant qu’il approuve le verdict des juges.

Verdict de la rédaction : Mick mérite


Event : Keramas

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : Fred Patachia
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 6,23 + 7,23 = 13,46
  • Scores de l’adversaire : 6,17 + 6,73 = 12,90

Commentaire de la rédaction : Freddy P est furieux à la fin de la série car il se sent complètement sous-noté. J’avoue ne pas bien comprendre les notes sur cette série. Pour moi le 6,23 de Freddy est une super vague, qui mérite bien mieux, il tape toujours au bon endroit et passe quand même 4 gros turns. Les vagues de Mick sont bien plus petites, plus molles. Le 7,23 de Mick est surnoté… Bref, c’est encore douteux.

Verdict de la rédaction : très limite


Event : Fiji

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Damian Hobgood
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 7,83 + 9,40 = 17,23
  • Scores de l’adversaire : 8,60 + 8,87 = 17,47

Commentaire de la rédaction : même si le score est serré, le résultat final ne peut pas être autrement. Les deux vagues de Damian sont exploitées au maximum, prouvant que les Hobgood maîtrisent à fond Cloudbreak. Il y a un gouffre entre le 8,60 de Damian et le 7,83 de Mick, ensuite, sur la meilleure vague, le 9,40 de Mick ne mérite peut être pas une si bonne note, mais d’un côté Mick met des turns critiques sur la fin de vague.

Verdict de la rédaction : Mick ne mérite pas de passer

Event : Fiji

  • Stade de la compétition : Quart de finale
  • Adversaire : Joel Parkinson
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 5,50 + 6,63 = 12,13
  • Scores de l’adversaire : 5,33 + 6,50 = 11,83

Commentaire de la rédaction : Fanning gagne la série à 30 secondes de la fin, pour moi il y a plus de 0,13 points d’écart entre la meilleure de Mick et la meilleure de Parko. Même si je trouve que le 5,33 de Mick est presque un peu trop bien noté, il y a plus de différence entre leurs deux meilleures vagues.

Verdict de la rédaction : Mick mérite de passer

Event : Fiji

  • Stade de la compétition : Demi-finale
  • Adversaire : CJ Hobgood
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 8 + 9,07 = 17,07
  • Scores de l’adversaire : 8 + 8,70 = 16,70

Commentaire de la rédaction : je suis beaucoup moins sûr du verdict sur cette série là. La première vague de CJ compte deux tubes, et il est recouvert totalement sur le premier. La première vague de Mick compte un tube sur lequel il n’est jamais profond, et deux turns qui ne sont pas époustouflants. Je donnerais un avantage à CJ sur ce premier échange. Le duel des meilleures vagues donnent l’avantage à Fanning selon les juges, mais je me demande si ils ne se sont pas excités sous prétexte qu’une fois de plus Mick doit obtenir un gros score à 1min30 de la fin de la série. Mick a un long tube, avec une sortie laborieuse et pas très profond, mais la vague est pas terrible. Le tube de CJ est quand même meilleur, plus profond, plus belle vague, clean exit, mais un style vraiment pourri quand il pompe.

Verdict de la rédaction : très serré, et pas du tout évident que ce soit Mick qui mérite de passer.


Event : Rio

  • Stade de la compétition : Quart de finale
  • Adversaire : Sebastian Zietz
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 6,87 + 6,5 = 13,42
  • Scores de l’adversaire : 6,77 + 5,5 = 12,27

Commentaire de la rédaction :
Première vague de Mick : 2 turns backside pour 6,5 avec un mini tube.
Première vague de Seabass : tube + point d’exclamation = 6,77
Deuxième vague de Mick : Casquette Floater = 6,87
Deuxième vague de Zietz : le 5,60, malheureusement on ne l’a pas dans les highlights.

Verdict de la rédaction : la rédaction ne peut se prononcer vu que le heat analyser ne fonctionne pas.


Event : Bells Beach

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : Raoni Monteiro
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 7,67 + 8,7 = 16,37
  • Scores de l’adversaire : 5,63 + 9 = 14,63

Commentaire de la rédaction : Rien à dire. Conditions onshore un peu moisies : Raoni prend un 9 en fin de série mais c’est sa seule vague correcte. Mick a assuré avec deux vagues au dessus de 7. Rien d’hallucinant comme souvent sur les vagues de Mick, son 7,67 est très bien noté avec une chute sur la seule manœuvre poussée en fin de vague.

Verdict de la rédaction : Mick mérite de passer

Event : Bells Beach

  • Stade de la compétition : Quart de finale
  • Adversaire : Adriano De Souza
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 7,93 + 5,83 = 13,76
  • Scores de l’adversaire : 7,33 + 7 = 14,33

Commentaire de la rédaction : 4 vagues assez similaires, turns, cuts back… c’est sûrement pas dans ce heat qu’on va voir un reverse, un carving 36. Mick a raté sa chance il est tombé 3 fois en début de heat ca fait beaucoup pour gagner face à Adriano. Bon jugement.

Verdict de la rédaction : Mick ne passe pas (et ne mérite pas)


Event : Snapper Rocks

  • Stade de la compétition : Round 3
  • Adversaire : Nat Young
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Mick Fanning : 8,17 + 8,5 = 16,67
  • Scores de l’adversaire :  7,73 + 8,63 = 16,36

Commentaire de la rédaction : Série très serrée qui se joue au buzzer en faveur de Mick. les deux meilleurs scores sont deux vagues très similaires: même taille, un premier gros turn, un deuxième turn, un re-entry assez tendu. (plus tendu pour Nat, plus facile pour Mick). Mick prend 8.5 et Nat au buzzer score juste en dessous du score qui lui aurait permis de sortir le « White Lightning » !
Mais la victoire de Mick ne se fait pas sur ce « non score » de Nat au buzzer mais plutôt sur le back up de Mick un 8,17 avec seulement 3 vrais turns. De son côté, Nat score un 7,73 pour 7 turns puissants. A mon avis, le 8,17 de Mick vaut même moins que le 3ème score de Nat (7,17).

Verdict de la rédaction : Mick ne mérite pas de passer

fanning-young-snapper

Le Crowd Call de Snapper ne s’y trompe pas


Les séries « serrées » de Kelly :

Event : Banzaï Pipeline

  • Stade de la compétition : Finale
  • Adversaire : JJ Florence
  • Scores de Kelly Slater : 9,87 + 6,50 = 16,37
  • Scores de l’adversaire : 8,50 + 7,40 = 15,90

Commentaire de la rédaction :
A 43 secondes de la fin John John a besoin d’un 7,88. Il récupère un 7,40 sur un backdoor vraiment backdoor. Il est plus deep que le 7,33 de Fanning en quart, les conditions sont plus « tricky », mais le tube est moins long. Côté Kelly, on peut dire que son 6,50 est sous noté. La vague n’est pas petite, il est profond, sort après le souffle, met en plus un floater… On aurait pu s’attendre à une note un peu meilleure.
Quant à son 9,87, c’est la vague parfaite à Pipe, plus grosse, plus creuse que toutes les autres, il sort avec le souffle, un 10 aurait bien pu tomber.

Verdict de la rédaction : Kelly mérite de passer !


Event : Peniche

  • Stade de la compétition : Round 2
  • Adversaire : Frederico Morais
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 5,43 + 4,70 = 10,13
  • Scores de l’adversaire : 6,67 + 5,57 = 12,34

Commentaire de la rédaction :
Apparemment Kelly ne voulait pas lancer la compétition dans ces conditions… et on doit dire que c’est pas la peine d’avoir des waiting periods si c’est pour surfer dans une daube pareille.
Le 5,43 de Kelly et le 6,67 de Frederico sont des vagues à une seule manœuvre : un air reverse.
Celui de Kelly a une rotation complète, no grab.
Celui de Frederico n’a pas une rotation complète, est grabé, mais la vague est plus grosse et la section invite à envoyer un air, peut être plus que celle de Kelly.
Le 4,70 de Kelly, sur une vague vraiment merdique, n’est pas comparable avec le 5,57 de Frederico. C’est bien normal qu’il est un point d’écart, par contre, je suis sceptique concernant le 1,30 point d’écart entre les deux airs.

Verdict de la rédaction : serré…


Event : France

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Adam Melling
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 9,23 + 7,53 = 16,76
  • Scores de l’adversaire : 7,90 + 7,50 = 15,40

Commentaire de la rédaction Adam Melling a deux bonnes vagues, longues, avec du rythme (nice flow :)), mais, la meilleure vague de Kelly est au dessus, avec plus de variation, plus d’engagement et des manœuvres envoyées toujours à l’endroit le plus critique. Il n’y a qu’à écouter le commentaire du webcast sur la vague de Kelly, chaque manœuvre provoque un « bannnnnggg ».

Verdict de la rédaction Kelly passe et c’est totalement mérité


Event : Trestles

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Brett Simpsons
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 7,33 + 7,40 = 14,73
  • Scores de l’adversaire : 7,10 + 8,50 = 15,60

Commentaire de la rédaction : je ne comprends absolument pas comment Kelly ne prend que 7,33 sur sa gauche, alors que Brett prend 7,10. Pour moi il y a au moins 3 points d’écart entre ces deux vagues. Sur la deuxième vague, je trouve que le point de plus de Brett est mérité. Mais sur les deux notes je ne comprends pas pourquoi Kelly ne passe pas. Peut être que les juges considèrent que son air n’est pas replaqué, ce qui expliquerait potentiellement, qu’en dites-vous ?

Verdict de la rédaction : je ne comprends pas pourquoi Kelly ne passe pas.

Event : Trestles

  • Stade de la compétition : Round 3
  • Adversaire : Pat Gudauskas
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 7,10 + 7,70 = 14,80
  • Scores de l’adversaire : 7,07 + 8,50 = 15,57

Commentaire de la rédaction : Kelly se retrouve en round 2, mais méritait sans doute de passer en round 3 directement en battant Brett Simpson. LE 8,5 de Pat est peut être un peu surnoté, car il provient uniquement de ces deux magnifiques turns, le reste n’apportant pas grand chose. Par contre, sa deuxième vague est pas forcément bien notée, elle, car il fait pas mal de choses, même si en comparaison, le 7,70 de Kelly est mieux avec 3 belles manœuvres toutes différentes. Je trouve que la deuxième note de Kelly devrait être moins bien que le 7,07 de Pat.

Verdict de la rédaction : les deux auraient pu passer, difficile à juger.


Event : Teahupoo

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Ian Walsh
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 5,50 + 8,50 = 14
  • Scores de l’adversaire : 7 + 6,83 = 13,83

Commentaire de la rédaction : Kelly l’emporte avec un 8,5, meilleure vague de la série, bien mieux que le 7,5 de Sippo et le 7 de Walsh qui sont toutes deux surnotées. En back-up Kelly a un 5,5 et Ian un 6,83, assez bien jugé, dans un petit Teahupoo.

Verdict de la rédaction : Kelly mérite

Event : Teahupoo

  • Stade de la compétition : Final
  • Adversaire : Ace Buchan
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 9,10 + 8,80 = 17,90
  • Scores de l’adversaire : 9,67 + 9,27 = 18,94

Commentaire de la rédaction :  Magnifique finale dans des conditions parfaites ! Seulement 2 vagues prises par Ace et deux 9.
Le 9,67 de Ace : late drop critique puis sortie avec souffle. Ça aurait pu être un 10 vu que c’est la 1ère vague et qu’elle est dingue, mais les juges, malins, savent bien qu’avec Kelly dans la série et des vagues parfaites, il pouvait y avoir encore de meilleures choses.
Kelly score ensuite un 7,67 sur une vague où il n’est pas profond au départ mais montre toute sa technique pour rester dans le tube durant 5 bonnes secondes ! Puis Ace score un 9,20 et Kelly un 9,10 bien jugés a mon avis. Au passage on peut dire que Shane Dorian est meilleur juge que Occy.
Kelly termine par une droite et score un 8,80 avec un tube où on ne voit pas grand chose. c’était sans doute son choix de mettre mal à l’aise les juges. Sur la finale, Ace a eu deux bombes tandis que Kelly s’est battu sur des vagues un poil moins parfaites. Par contre la série est entachée d’un conflit de priorité ; en effet, Ace aurait du perdre la priorité et n’aurait pas du avoir la prio lorsque la vague de son 9,2 est arrivée !

Kelly ne comprend pas pourquoi la priorité n'a pas changé

Kelly ne comprend pas pourquoi la priorité n’a pas changé

Verdict de la rédaction : Si on passe outre le « priority change » oublié par les juges dont a été victime Kelly, Ace mérite de passer.


Event : Keramas

  • Stade de la compétition : Round 4
  • Adversaire : Josh Kerr
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 9,07 + 9,53 = 18,60
  • Scores de l’adversaire : 9,67 + 10 = 19,67

Commentaire de la rédaction : une des séries de l’année… Vagues de dingue. Les juges privilégient vraiment les tubes sur cette série, et c’est ce qui fait que Josh passe, il a pris les meilleures vagues et les a bien surfées. Si on considère que l’on doit faire barrel + autre chose de radical à Keramas, car c’est la vague parfaite par excellence, alors Kelly mérite peut être mieux. Sur ces deux vagues il tube mais il mais aussi des (très) grosses manœuvres avec énormément de variation. Il aurait pu être mieux noté, mais difficile de dépasser Josh Kerr.

Verdict de la rédaction : Josh mérite de passer.


Event : Rio

  • Stade de la compétition : Round 5
  • Adversaire : Taj Burrow
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 8,50 + 6,60 = 15,10
  • Scores de l’adversaire : 8,63 + 5,40 = 15,03

Commentaire de la rédaction : Taj score un 8 63 avec un beau tube puis Kelly un 8,50 avec un gros air reverse. Le back up de Kelly est meilleur (6,6).
Toutefois, dans les highlights on ne voit pas le 5,40 de Taj.

Verdict de la rédaction : la rédaction ne se prononce pas vu que le heat analyser ne fonctionne pas


Event : Bells Beach

  • Stade de la compétition : Round 3
  • Adversaire : Willian Cardoso
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 6,93 + 8,03 = 14,96
  • Scores de l’adversaire : 8,43 + 8,23 = 16,66

Commentaire de la rédaction : le King était blessé et ça s’est vu. On regrette juste que les cuts back des gros soient aussi bien notés.

Verdict de la rédaction : Willian mérite.


Event : Snapper Rocks

  • Stade de la compétition : Round 1
  • Adversaire : Kolohe Andino
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 9,17 + 6,87 = 16,04
  • Scores de l’adversaire : 8,03 + 7,7 = 15,73

Commentaire de la rédaction :
Kolohe 1 : 2 turns dont un beau, un carving cut back un float et une dernier manœuvre ou il reste derrière la vague : 8,07.
Kolohe 2 : Un turn, 2 cut back un gros lay back en fin de vague : 7,7.
Kelly 1 : un 36 trademarké Slate, un carving cut back, 2 bons turns et un dernier turn ou il reste un peu derrière mais arrive a finir la manœuvre à la maniere d’un Adriano. Kelly a besoin d’un 6,56, il part sur une vague sans trop de potentiel et là fait vraiment de la magie avec un nouveau trick en poche le cut back sortie 36 sur la mousse, puis il trouve le 1er tube (mini) de la compète: 6,87. La vague est plus petite que celle de Kolohé et son 7,7 mais là 6,87 c’est un minimum pour le divin chauve.

Verdict de la rédaction : Kelly passe et mérite.

Event : Snapper Rocks

  • Stade de la compétition : Demi-finale
  • Adversaire : Mick Fanning
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 9,37 + 10 = 19,37
  • Scores de l’adversaire : 8,67 + 9,93 = 18,60

Commentaire de la rédaction : Pour rappel Mick ne devrait pas être là. Il aurait du perdre contre Nat Young au tour 3. Domination de Mick les 20 premières minutes puis Mick score un 9,93 et Kelly un 9,37 sur la vague d’après. Rien à dire sur cet échange. Mick fait un beau take off pour se caler, tandis que Kelly se freine et a un plus long tube. Puis vint le 10 de Kelly: Rien à dire, le tube est mieux que celui du 9,93 de Mick, et il termine la vague avec deux très bon turns.

Verdict de la rédaction : Kelly mérite

Event : Snapper Rocks

  • Stade de la compétition : Finale
  • Adversaire : Joel Parkinson
  • Lien vers le heat analyser
  • Scores de Kelly Slater : 8,73 + 9,83 = 18,56
  • Scores de l’adversaire : 8,67 + 8,8 = 17,47

Commentaire de la rédaction : Ça commence en fanfare, un long tube de Kelly puis le 8,67 de Parko, Kelly prend la vague d’après et score un 8,73. Bien jugé, les vagues sont similaires, les tubes aussi, celui de Kelly est un poil plus long et Parko sort par la doggy door. Puis Kelly score un 9,83 sur un long tube deep suivi d’un turn de fou. A l’époque « Pizza » Dane Reynolds prenait un 9,8 pour une vague à un turn comme celui là. Parko prend un dernier 8,80 sur un tube ou il n’a pas pu être trop profond.

Verdict de la rédaction :  Kelly mérite (et passe). Sans être pro Kelly mais seulement réaliste. Kelly a survolé la compète, en tout cas le dernier jour, où il s’est offert les 2 locaux, Mick et Parko en toute logique. Mick n’aurait pas du voir ce dernier jour ; un cadeau fait au local de l’étape qui aura de l’importance à la fin de la saison.


Récapitulatif et verdict

Mick aura surfé 6 séries serrées de plus de Kelly, mais surtout, il en aura gagné plus de 2 sur 3, quand Kelly perd la moitié des siennes.

Capture-scores-kelly-mick

La rédaction, dans son infinie partialité a dénombré 5 séries gagnées par Mick, qui méritaient probablement d’être perdues. Parmi ces séries, on retiendra 3 moments-clés de la saison. Un round 3 à Snapper contre Nat Young où commentateurs et public ne comprennent pas pourquoi Nat ne gagne pas la série avec son dernier score. Ensuite, c’est sans doute la finale du Pro France durant laquelle le surf new school de Medina n’a probablement pas été récompensé à sa juste valeur. Enfin, le quart de final contre Yadin Nicol à Pipe, controversé car les juges valorisent le bottom de Mick, plutôt que l’engagement de Yadin.

250 points séparaient Mick de Kelly à la fin de Pipe, si une seule de ces trois séries avait été perdue par Mick, Kelly gagnait le titre.

Si on doit reconnaître le fighting spirit supérieur de Mick, nous pensons que Kelly méritait le titre. On attend vos commentaires !

Publicités