Archive for février 2011

Les Blogs de nos surfeurs et surfeuses Français !!

février 21, 2011

Voici une liste des blogs ou sites internet que tiennent à jour nos riders et rideuses français(es) préféré(e)s. Nous pouvons ainsi les suivre lors de leur trip à travers le monde que ce soit en compétition ou en free surf.
Si vous souhaitez des informations sur les destinations rendez-vous sur le guide de voyage ESTIM.
Il est intéressant aussi de voir les articles ou informations que certains relayent: actualités générales et sportives, conseils pour voyager, vidéos du moment, événements à venir…
Par contre il est étonnant de ne pas en avoir trouvé pour des compétiteurs comme Michel Bourez, Vincent Duvignac, Charly Martin, Maxime Huscenot, PV Laborde ou Dimitri Ouvre et des free surfeurs très inventifs comme Naum Ildefonse, Fred Compagnon ou Hugues Oyarzabal.
Si vous connaissez d’autres blogs ou sites n’hésitez pas à nous les faire partager dans les commentaires.

Jeremy Flores: http://www.jeremy-flores.com/

Tim Boal: http://www.timboal.fr/

Joan Duru: http://www.joanduru.com/

Romain Cloitre: http://romaincloitre.blogspot.com/

Eric Rebiere: http://ericrebiere.blogspot.com/

Benjamin Sanchis: http://bensanchis.tumblr.com/

Marc Lacomare: http://marclacomare.blogspot.com/

Jean-Seb Estienne: http://www.a2cb1.com/A2cB1/Blog/Blog.html

Romain Laulhé: http://www.romainlaulhe.com/

Hugo Savalli: http://hugosavalli.blogspot.com/

Medi Veminardi: http://mediveminardi.blogspot.com/

Adrien Rapp: http://adrienrapp.blogspot.com/

 

ET LES GIRLS:


Pauline Ado: http://paulineado.fr/

Lee Ann Curren: http://leeanncurren.blogspot.com/

Amandine Sanchez: http://www.amandinesanchez.com/

Caroline Sarran: http://www.a2cb1.com/A2cB1/Blog/Blog.html

Publicités

Les précautions sanitaires et Kits de santé à prendre pour un surf trip

février 17, 2011

  • Avant de partir
  1. vérifiez que vos vaccins sont à jour, notamment le tétanos (rappel tous les 10 ans). Suivant votre destination, une vaccination spécifique peut être nécessaire. Rapprochez-vous du centre de vaccinations internationales et de conseils aux voyageurs de votre région pour en connaitre les modalités (En Aquitaine : http://www.chu-bordeaux.fr/chub/professionnel-sante/autres-centres/sante-voyages/). Vous pouvez également consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien qui sauront répondre à vos questions ou vous aiguiller dans vos démarchesconstituez-vous une trousse à pharmacie.
  2. constituez-vous une trousse à pharmacie

Voici un exemple. Demandez conseil à votre pharmacien.

– Antalgiques type Paracétamol et anti-inflammatoires type Ibuprofène pour la fièvre et les douleurs
– Antiseptines locaux type chlorhexidine et compresses pour désinfecter les plaies
– Pansements
– Stéri-strips pour rapprocher les berges d’une plaie profonde
– Antispasmodiques type Phloroglucinol pour les maux de ventre
– Antiseptiques intestinaux type Nifuroxazide pour les gastro-entérites ou les intoxications alimentaires
– Antidiarrhéiques type Lopéramide
– Anti-nauséeux type Metopimazine
– Crèmes solaires
– Répulsifs contre les moustiques. Suivant les régions visitées, notamment en Amérique Centrale ou en Asie, l’instauration d’un traitement anti-paludéen peut s’avérer nécessaire avant le départ.

Si vous suivez un traitement au moment de partir, n’oubliez pas de le prendre avec vous ainsi que votre ordonnance et mettez le dans votre bagage cabine. En effet, vous pourriez être gêné si la compagnie aérienne venait à égarer vos bagages.
Munissez vous des numéros de téléphone et adresses qui pourraient vous être utiles sur place (médecins, ambassades, consulats, etc.)

  • Sur place
  1. Attention à votre alimentation. Ne buvez pas l’eau du robinet, préférez l’eau en bouteille.
    Éviter les plats à base de légumes crus, ils pourraient être lavés avec de l’eau souillée.
  2. Attention au soleil. Protégez-vous avec une crème soleil dont l’indice est adapté (le plus fort:SPF50).
  3. En cas de blessures, ne laissez pas trainer une plaie même si elle doit vous éloigner de l’eau quelques jours! En cas de doute, consultez un médecin sur place.
  • A votre retour

En cas de fièvre, consulter immédiatement votre médecin.

Pour plus de renseignements ou des conseils, il existe le guide Vidal de la santé en voyage

Surf & snow / ski aux îles Lofoten (Norvège)

février 13, 2011

Cet article fait partie d’une série qui sera complétée. Nous passons en revue les endroits dans le monde où la pratique des deux « glisses » (surf et snow / ski) est possible dans la même journée.

Après plusieurs recherches sur Google, il est bien clair que rien n’a été écrit précisément sur les trip combinant surf & snow. Je commence donc par éplucher la cartographie du monde pour déceler les zones qui proposent côte et montagne à proximité. S’en suivra une étude sur la pratique du surf, et du ski / surf dans ces zones…

Imaginez….

  • Offshore le matin: un peu de surf…
  • Pourri l’après-midi, le soleil se lève, direction les pentes enneigées…

Aujourd’hui: Lofoten Islands / Les îles Lofoten (Norvège)

Pour tout dire, c’est une double session snow / surf de Terje Haakonsen qui m’a donné envie d’écrire cet article… Et celle-ci se passait justement dans les îles Lofoten. Je n’arrive pas à retrouver des images de ça malheureusement…

Les Lofoten… où c’est?

Ces îles, sont situées au Nord de la Norvège, c’est une avancée de terre très escarpée qui est relativement importante (plus de 100 kms de côte). On peut les rejoindre par Ferry ou par Avion. Le dernier prend 3 heures pour vous emmener d’Oslo jusqu’aux îles. En bateau, vous pouvez partir de Bergen et mettre 1 semaine pour rejoindre l’archipel. L’autre méthode consiste à vous rendre sur le « continent » en face des îles (Bodo ou Navrik) et là de monter dans un ferry qui vous emmènera sur les îles. Je n’ai pas réussi à trouver la durée de ce trajet.

Toutes les infos de transport ainsi qu’une carte assez bien faite se trouvent dans cet article.

vue d'un village aux Lofoten

Climat sur les îles Lofoten

Malgré la position arctique des îles, le climat est pas si rude que ça. C’est d’ailleurs la « largest positive temperature anomaly in the world relative to latitude ». Et ce grâce au Gulf Stream. Il fera donc -1,5° l’hiver en moyenne, et 13° l’été. Les mois les plus secs sont au Printemps et les plus humides en Automne.

L’eau monte à 14° l’été et descend jusqu’à 3° en plein hiver. Au niveau de la lumière, on ne voit pas le jour en Décembre, et on ne voit pas la nuit en Juin et Juillet.

Au delà des activités ciblées dans cet article, les Lofoten Islands attirent des touristes pour la vue des baleines, la beauté des fjords, les aurores boréales…

Surf et Snow @ Lofoten Islands

J’ai trouvé une petite vidéo sympa avec bonne musique faite par des norvégiens qui sont plus stylés sur neige que sur eau. Ils surfent une petite gauche sympa, qu’on retrouve souvent quand on regarde des infos sur le surf aux Lofoten (à moins que ce ne soit jamais la même).

En tout cas, c’est joli… c’est au bord, il n’y a pas de vent… Pas de quoi faire frémir.

Les images de surf aux Lofoten Islands qui ont été le plus vues sont surement celles de Rip Curl qui y avait envoyé Tom Curren. Malheureusement ils n’ont pas une vidéo globale du trip. Je vous en propose une qui montre un peu de surf et un peu de paysage.

Des conditions qui sont peut être un peu moins inviting, mais qui montrent qu’il y a clairement du surf consistant.

Une particularité qui vaut le détour: le fait de pouvoir surfer de nuit, en été lorsque les journées sont quasi-continues.

surf au lofoten islands de nuit

Cette photo est prise à 23h00!

Concernant le snow, il y a des stations de ski aux Lofoten, mais au delà de ça, avec la pente extrêmement raide et des conditions climatiques qui font que ça ne manque pas de neige, il y a vraiment de quoi s’amuser sur ses propres traces avec une vue tout bonnement hallucinante.

Ces gens là se trouvent un couloir ultra pentu, et le début de la descente sous la barre rocheuse nous fait douter qu’ils prennent un quelconque plaisir.

ski aux lofoten islands

Pour le coup eux se gavent absolument. Bonne neige, vue incroyable, et pentes gérables.

En gros, les Lofoten c’est sans doute le trip qu’aucun de vos potes n’aura déjà fait, c’est beau, voir magnifique, il n’y fait pas si froid, c’est l’occasion de faire une journée sans que la nuit tombe, il doit y avoir moins d’une dizaine de surfeurs locaux, et des pentes largement inexploitées… Je pense que c’est quelque chose de totalement « à part ».

Quelques liens pour un trip aux Lofoten:

Le vrai rider c’est celui ou celle qui est habité(e) par l’esprit de la glisse et se procurera autant de plaisir à glisser sur de l’eau, de la neige, du sable, du bitume… Beaucoup de pratiquants de « board riding » sports sont attirés par toutes les formes de Glisse.

Chez Estim, nous avons un guide spécialisé sur les spots du Surf et du Ski/Snow, donc nous passons en revue les endroits où les deux glisses peuvent être pratiquées le même jour. La suite prochainement…