Portrait du musicien rider et reggae-man Estim: Flo Feral

by

Pionnier du groupuscule STM, Flo Feral, musicien Estim en grand devenir, nous parle de son avenir, de ses projets.

Florian Feral

Flo et la glisse:
Skateur, snowboarder il y a de cela une dizaine d’années, Flo a dailleurs bien du mal a se l’imaginer.
Pourtant, on se souvient bien au sein du Stm:
 » Je me rapelle surtout des gros hard flip et des belles marches qu’il apréciait plus que tout, et des sessions à l’université.. commente un autre retraité du Skate Remy Berhondeuss.
Bodyboarder il l’eut été aussi, alternant les surfs sur les spots d’Anglet en été ou sur les spot martiniquais lorsqu’il avait la chance de s’y rendre.

Mais c’est avant tout la musique qui la guidé tout au long de sa vie!

Difficile à croire mais Flo commenca sa carrière musicale en tant que lead singer et bassiste du groupe Punk rock « Sunken Chest », qu’il créa avec ses amis du Stm dont Adrien Larripa que je me dois de citer vu sa récente popularité.
Flo partit ensuite pour les States, et il y a de cela environ 8 ans, afin de vivre au mieux sa passion musicale.
Après quelques expériences dans des groupes funky Flo rejoint le groupe reggae de Brooklyn Riddimnation.
Il sort ensuite un mini album en tant que lead singer, « Flo and the Lionheart » avec trois titres bien roots comme on les aiment qui font frissonner comme les plus grand titres reggae.
Par un bref retour en France il enregistre un album solo en acoustique qui montre encore ses progrès accomplis et sa palette de styles et d’influences. « The Tunnel » est tout bonnement mythique, cite un Vincent Merme touché, » un melange de djumbe, harmonica, et la voix de Flo… parfait »

Flo avant un concert, NYC

Flo avant un concert, NYC

Aujourdhui, Flo nous parle de son nouveau projet qui grandit en ce moment au Canada.
Chez Estim, on est vraiment fier de voir s’épanouir ce pur talent qui n’a pas fini de faire parler de lui… d’ailleurs vous risquez de le retrouver dans un évenement estim d’ici peu… Surprise.

Interview:
Flo, parle nous de ton nouveau projet, l’optimistic crew c’est quoi au juste?

Mon nouveau projet part d’abord de mon goût pour tout les genres de son. Si Le reggae, bien sur reste mon pilier fondateur, je voudrais unifier tous les genres musicaux et leurs publics sur les concepts optimistes du rastafarisme et du reggae. Le premier album en est un exemple: tu y trouve des sons funky, pop, reggae, electro, hip hop et acoustique avec une voix et des paroles rappelant le reggae.
Au fil des années, j’ai croisé sur ma route différents personnages ayant chacun une vision correspondante à la mienne. J’ai donc décider de coopérer avec eux en créant THE OPTIMYSTIC crew.
Ce groupe a pour but de mêler différentes influences afin d’imaginer une approche nouvelle de la musique par l’unification des cultures et des genres. Moi même enfant enfant du métissage et ayant vu différentes horizons, ce projet m’ouvre un grand nombre de combinaisons intéressantes.

Pourquoi le Canada apres le trépident NYC?

J’ai passé huit années à NYC, années qui ont été très enrichissantes. Cependant mes possibilités en matière de musique étaient assez restreintes à mon goût, le milieu de la musique à New York me confinait à la fin à un seul genre, ce qui ne me convenait plus.
Au Canada, il y a tout à créer. C’est une terre d’accueil en pleine explosion culturelle, beaucoup d’opportunités s’offrent à moi et la vision des gens d’ici concorde avec mes projets.
En plus à New York la police tire sur tout ce qui bouge ça en devient super effrayant. Espérons que Mr OBAMA va changer les choses…

Ton plus beau souvenir de concert?

Mon plus beau souvenir de concert, même si la cause était grave reste la première partie des « Temptations »:
une journée dans le rude hiver de New York, je marche sur Park Avenue pour aller jouer au siège de l’ONU.
Nous étions invités (ndlr Riddimnation) pour commémorer la mort de mon ami Sean Bell, jeune noir assassiné par la police de New York le soir de son enterrement de vie de garçon.

Flo, Canada

Flo , concert Montreal

Retrouvez Flo sur:
http://www.myspace.com/flothelionheartnyc
http://www.myspace.com/rasinflo
et bientôt sur son site: http://www.flolive.com

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

5 Réponses to “Portrait du musicien rider et reggae-man Estim: Flo Feral”

  1. FLO Says:

    merci les gars c’est vraiment sympa. A bientot sur les evenements estim!!

  2. ludoestim Says:

    très bel article…..
    Les photos sont parfaites.

    J’espère qu’on aura bientot Flo sur un concert Estim!!!

    Longue vie à flo

  3. RIKI Says:

    aaaaaahhhhhhhhhh…. ce Flo Flo, on lui connaissait déjà des liens avec le crew de Kayne West, on voit que ce Rasta ne perd pas son temps pour faire son trou.
    Long Life to The Optimystic Crew

  4. Binbine Says:

    très bon les franyins…

    pur concept ce crew!! fonce dans cette voie, c’est exactement dans cet esprit qu’il faut avancer!!!

    Envoye-donc, t’sais!!!!!

    see ya in Montréal

  5. Bono Says:

    Tres interessant. Ca donne envie de venir te voir en concert.
    Bon courage pour le Canada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :