Archive for novembre 2008

Estim lance la pantoufle After-ride

novembre 24, 2008

UPDATE: les commandes pour les pantoufles sont fermées pour cause d’épuisement des stocks

Estim lance l’accessoire, qui va devenir le meilleur ami de tout rider stylé.
« L’after ride » , non ce n’est pas la suite d’ « Afterbang » et des aventure de la bande à Jussi Oksanen , mais bien la grande folie de la nouvelle collec hiver estim, la nouvelle pantoufle du rider, « l’after ride »

img_4293-copy

Coupe stylée, matière polaire, 100% confort, semelle synthétique molletonné amortissante grabée, mousse antichoc au coup de pied, et customisation totale, voici en quelques mots « l’after ride »
Alors, que vous soyez sur les pentes du Mont Ruapehu en NZ ou en train de vous mettrent des visions royales sur nos chers beach break landais, faites vous plaisir et pensez au bon moment qui vous attend après votre session. Déambulez avec votre paire « After ride » unique et épargner vous de louper une session backcountry ou un surf dantesque pour cause de maudit rhume.
L’after ride pour le confort de tout rider qui se respecte.

Production artisanale, faite au chili par une designeuse confirmée d’une marque locale revendiquant les différentes cultures chiliennes, les nouvelles customized pantoufles débarquent en Europe fin Janvier.

COMMANDEZ VOTRE PAIRE CUSTOMISEE

  • Tarif unitaire 20 euros
  • Date limite de commande: 10 décembre

Estim clothing, prône le lifestyle de la glisse
Attention édition limitée!

img_43041

Devenir un powpow rider sans les chutes de neige

novembre 20, 2008

L’ami Gazou (dans son suisse terrier) vous le dira:

Rider la peuf, ce n’est pas la même chose avec un swallow tail original shapé par Winterstick

En fait, il n’aurait pas tort!
Mais il ne dit pas vraiment ça; il dit:

Restes plutôt au snowpark, ton dernier futal forum sera nettement plus visible que seul comme un ring dans les sapins.

Tout ça pour en revenir au fait de snowboarder: la poudre, le park, différents types de neige et de glisse, rendus possibles grâce aux chutes de neige. Mais dans quelques années il n’y aura plus de neige. A cause du réchauffement climatique, et je laisse la parole à vinvine sur ce point (un jour il écrira un article).

Bref, on va pas arrêter le snow si il n’y a plus de neige? La preuve dans les pyrénées depuis 2 ans…
Et bien, Luc Alphand, l’enfant de Serre Chevalier, l’homme qui a mis Ghedina au fond du trou sur la Streiff (Kitzbuelh Tyrol), a trouvé la situation!!! le Winter Jet: l’invention du siècle.

yeaaahhouuuuuuu… Si vous vous rendez sur le site du projet, vous trouverez également les skis halogènes pour le nightlife ride.

Alors oui je le confesse, le but d’un tel canular c’est de générer du buzz, et on le fait ici même, mais c’etait tellement bien réalisé que ça valait le coup d’en parler.

Sur une note plus réaliste, vous noterez que la station de ski d’Artouste, réputée pour sa spécialisation snowboard, a mis en place une piste freeride sécurisée. Si vous voulez de la vierge faudra tout de même se lever tôt, mais l’initiative se doit d’être soulignée.

Estim Clothing Winter 2009

novembre 18, 2008

Elle se prépare…

Elle sent bon la fondue…

Elle transpire le planter de bâton…

Elle a le confort d’un feu de bois…

Et la classe d’un Jean Claude Dusse!

Soyez très attentif, car la marque de votre asso va frapper un grand coup pour Noël!
En feuilletant le magazine StyleTime, je remarque que nos idées tendances sont originales mais pas marginales.

Tenez vous prêts pour une Doudoune Revival marqué au pompom pour cet hiver glacé.
Des vêtements de qualité en quantités limitées (oui Estim n’est pas le genre de marque qui peut se permettre d’acheter Rossignol pour 240 millions puis le revendre à 40 millions quelques années plus tard)

Restez à l’écoute pour dévaliser les stocks dès qu’ils seront dans les bacs.

COMMENT?

C’est très simple. Cliquez ici, rentrez votre email et recevez un email lorsqu’un nouvel article est écrit sur le blog.

Shipwreck Acte 2

novembre 16, 2008

Après Padang Padang qui a vu sa vague légendaire souillé par le naufrage d’un chalutier taïwanais, c’est au tour de Shipwreck, le spot de Nusa lembogan, de connaître cette mésaventure. Cela n’empêche pas les surfeurs locaux de décoller pour des clichés toujours aussi sympas. Merci à Olivia, notre envoyée très spéciale sur place, de nous faire partager ses photos.

dsc08649

dsc08664

Championnat du Monde de Tow-in, Punto de Lobos, Pichilemu – Chili

novembre 4, 2008

Pichilemu, sexta region, Chile à 3h 30 au sud de Santiago est un village « surf » comme peuvent l’être Hossegor ou Raglan en NZ. Si on y danse avec plaisir la cueca, la danse traditionnelle chilienne, on l’aime surtout pour son spot de renommée mondial « Punto de Lobos », pointbreak plus que consistant qui tient des houles énormisssimes. Voilà la vidéo de mon petit séjour sur place.

C’est l’endroit avec Iquique et Arica (région du nord) à surfer au Chili.. Le problème est qu’entre Arica et Pichilemu c’est plus de 30 heures de bus…

Los Moros a Punto de Lobos

Bref Le spot accueillait cette semaine une étape du tour des championnat du monde de tow-in. Et ca faisait bien longtemps que tout le monde attendait le call pour cette compéte car pour la petite histoire, la waiting period de 6 mois a été rallongée jusqu’à la fin du mois d’octobre faute de houles dantesques.

Ryan Hipwood

Pour une telle compétition, les organisateurs, pendant que les fifres vénérés du mythique Royal Barrique Contest cherchent du tube, étudient tout possibilité de tempète et d’ énormes swells qui peuvent se présenter. Ainsi en début de semaines sonna l’ alerte et les riders des 4 coins du monde se rendirent aux pays des empanadas et de la Crystal abjecte ( biere du pays).

tableau Bis

Et dans ce lot de riders, des grands noms du surf comme Mr Koby Abberton surfeur bastonneur veritable icône du surf tant par son histoire que par son niveau, Nathan fletcher, Chuck Paterson, Taylor Fox, Ian Walsh North Shore local connu pour charger comme un lard, et qu’on peut voir se mettre des barrique a Jaws voir vidéo, Danilo Couto, l’homme au gros barrel a pipeline second reef voir vidéo , Grant « Twiggy » Baker, le sud africain sacré à Mavericks en 2006 que vous pouvez voir à l’oeuvre ici, ou encore le local Daniel Medina qui connaît bien sa vague de Punto de Lobos car c’est grâce à elle qu’il a pu raflé le XXL Billabong Paddle in en 2006 et les 35000 dolars de prix et qui lui permirent de s’acheter un terrain en face de la vague.

Koby Abberton, détendu
Enfin pour tout dire l’event a été un peu pris de cours, car les prévisions pour la semaine de la dernière chance n’était pas si satisfaisante que cela pour un event de cette stature. Pourquoi avoir attendu le dernier moment, alors que de gros swells hivernaux s’étaient présentés, mmmm peut être pour toucher un peu plus de monde qu’en pleine hiver… ? Finalement le swell est bien rentrée mercredi pour la journée d’entrainement, puis l’event s’est déroulé les deux jours suivant dans des vagues atteignant leur paroxisme vendredi.
Du gros spectacle sous la brume et le froid de Punto de Lobos, un spot qui vous fait glace le dos quand les vagues atteignent plus de 8 metres comme ce fut le cas vendredi., et qu’il faut passer la section critiques des Moros … voir video de l’event.

Everaldo Texeira

Résultats:
La compétition se déroulait en équipe de deux. La victoire revient logiquement à la paire australienne Koby Abberton/ Ryan Hipwood devançant les brésiliens Danilo Couto et Rodrigo Resende.
Voici quelques photos que j’ai prises vendredi (mettre le curseur dessus pour voir la légende).



tableau

Le duo australien vainqueur

Second mais heureux

Les 4 equipes finalistes

le duo brésilien Sylvio Mascusi et Edilson Assuncion

Mark Viss

540 rodéo, Ryan Carlson

novembre 3, 2008

Je ne sais pas si vous l’avez déjà analysé mais le surf new school aérien a encore pris du grade avec le trick que nous sort Ryan Carlson, rider aérien de chez Lost, ceci lors du Matix Sun Diego Pro/Am Series à Ocean Beach en Juillet dernier. Replaqué nikel. Voir vidéo